Séance inaugurale de la douzième édition du Festival de la Science à Gênes [it]

La séance inaugurale de la douzième édition du Festival de la Science de Gênes s’est tenue, le 24 octobre dernier, en présence de la Présidente du Festival, Manuela Arata, du maire de Gênes, Marco Doria, du conseiller personnel de Mme la Ministre Stefania Giannini et du conseiller scientifique de l’ambassade de France en Italie, Denis Moura, qui est intervenu au nom de l’Ambassadrice Catherine Colonna.

JPEG

Avec plus de plus de 300 manifestations organisées autour d’expositions, projections de films, conférences, débats, tables rondes,… sur le thème du Temps, le Festival de la Science de Gênes répond à une forte exigence : l’instauration d’un dialogue entre la science et la société. Le Festival est également une opportunité d’ouverture des institutions à la société et de nombreuses institutions de recherche se sont mobilisées pour proposer divers événements.

La France, pays à l’honneur cette année, participe activement au Festival notamment à travers la présence de personnalités scientifiques telles que Serge Haroche, Administrateur du Collège de France et prix Nobel de physique 2012, qui est intervenu lors de la conférence inaugurale sur la science fondamentale.

Deux importantes expositions sont présentées au Palais de la Bourse :

L’exposition « Le réchauffement global vu de l’espace. Comment changent les mers et les océans » , coordonnée par l’Ambassade de France, porte sur des thèmes qui seront au cœur de la conférence Paris Climat 2015. Bâtie autour des contributions de 6 partenaires – CNES, ESA, ASI, Thales Alenia Space, Airbus D&S et TARA Expedition, cette exposition présente l’apport des technologies spatiales et des campagnes océanographiques pour l’étude et le suivi du changement climatique.

L’exposition « Mesurer le temps », réalisée par le laboratoire Syrte de l’Observatoire de Paris, retrace l’histoire de la mesure expérimentale du temps, des orbites planétaires aux oscillations des atomes.

Mais la France au Festival de la Science de Gênes c’est aussi des projections de films et documentaires, 17 conférences thématiques en support aux expositions et deux laboratoires proposés par l’INRA et l’Université Nice Sophia Antipolis.

En développant notre information et notre réflexion sur la science et ses enjeux, la divulgation scientifique, partie intégrante de la culture, inscrit la science dans la société. Elle permet de favoriser les échanges avec la communauté scientifique, de partager les savoirs, et de s’engager dans une citoyenneté active.

Dernière modification : 14/10/2015

Haut de page