Salon des signatures [it]

Le Dominiquin, La mort d'Adonis
Le Dominiquin, Apollon et Hyacinthe
Le Dominiquin, Narcisse
Vue du salon
Cliquez pour agrandir

Au mur, sont disposés trois éléments de fresques qui ornaient à l’origine le palazzetto d’Odoardo, décoré par Annibal Carrache et ses élèves et qui furent détachés au XIXe siècle. Le Dominiquin les réalisa vers 1603, un an après son arrivée à Rome. Toutes d’inspiration florale, ces fresques sont caractéristiques de l’influence d’Annibal dans l’histoire de la peinture du paysage. Elles représentent Apollon et Hyacinthe, la Mort d’Adonis, et Narcisse qui se métamorphose en fleurs : jacinthe, anémone, et narcisse. Celles-ci sont apparentées à l’emblème du lys Farnèse. Dans la galerie, le buste de Paul III, d’après Guglielmo della Porta, encadre l’entrée des plus petits salons dits « Camerini » décorés de grotesques par Antonio Cipolla.

Dernière modification : 10/09/2012

Haut de page