Reconnaissance de la Palestine comme Etat non membre observateur des Nations Unies

Le 29 novembre 2012, l’Assemblée générale des Nations unies a accordé à la Palestine le statut d’Etat non membre observateur. A cette occasion, le Président de la République et le Ministre des affaires étrangères ont publié les communiqués suivants :

Communiqué du Président de la République (29.11.12)

L’Assemblée générale des Nations unies vient d’accorder à la Palestine le statut d’Etat non membre observateur. La France a fait un choix cohérent avec l’objectif de deux Etats vivant en paix et en sécurité, affirmé dès 1947.

Ce vote est conforme à mon engagement de soutenir la reconnaissance internationale de l’Etat palestinien. Mais il ne pourra se traduire dans les faits que dans le cadre d’un règlement de paix juste et global. Pour atteindre cet objectif, les négociations doivent reprendre, sans conditions et le plus rapidement possible.

Le dialogue direct est en effet la seule voie pour trouver une issue définitive à ce conflit. La France est prête à y contribuer, en amie à la fois d’Israël et de la Palestine.

Source : elysee.fr


Communiqué de Laurent Fabius (30.11.12)

La Palestine a obtenu, avec le soutien de la France, le statut d’Etat non membre observateur de l’organisation des Nations Unies.

Je souhaite que cette reconnaissance soit utilisée de manière positive par les Israéliens et les Palestiniens pour relancer un processus de paix sincère.

Tout ce qui compromettrait de possibles avancées vers une solution négociée doit être évité de part et d’autre. L’exigence reste la reprise du dialogue et la négociation sans conditions préalables, en vue d’établir une paix durable garantissant la sécurité d’Israël et un Etat viable et effectif pour les palestiniens. La France soutiendra tous les efforts qui permettront de progresser en ce sens.

Dernière modification : 29/07/2014

Haut de page