Programme ASTER : France et Italie scellent leur coopération [it]

Les ministres de la Défense français et italien, Jean-Yves Le Drian et Roberta Pinotti ont signé, le 14 juin 2016, un arrangement de coopération renforçant le partenariat entre les deux nations. Cet accord permet de poursuivre le développement conjoint de la version améliorée du missile ASTER, dite « Block 1 Nouvelle technologie » (B1NT).
Le programme ASTER est conduit par la Direction générale de l’armement (DGA) pour la France et le Secrétariat général de la défense pour l’Italie (Segredifesa) pour l’Italie, avec l’appui de l’Organisation conjointe de coopération en matière d’armement (OCCAr).

Lancé à l’initiative de la France en décembre 2015, le programme B1NT comprend, outre l’amélioration du missile ASTER, la modernisation des systèmes SAMP/T actuellement en service dans l’armée de l’air française et dans l’armée de terre italienne. Ces systèmes se verront dotés de capacités améliorées, notamment contre les missiles balistiques, contribuant de façon déterminante au programme de l’OTAN dans ce domaine.

Par ce nouvel accord, la France et l’Italie renouvellent leur coopération de longue date sur les systèmes de défense aérienne basés sur le missile ASTER. Cette décision témoigne d’une volonté commune de maintenir les capacités du système SAMP/T et de son missile ASTER au plus haut niveau d’exigence, pour répondre à l’évolution de l’ensemble des menaces aériennes. Elle permet en outre de conforter la coopération industrielle entre THALES et MBDA au sein du consortium Eurosam, dans une logique industrielle européenne tournée également vers l’exportation.

Cette étape est un palier essentiel pour le missile ASTER qui équipe aussi les systèmes navals de défense aérienne pour lesquels le Royaume-Uni, la France et l’Italie sont partenaires depuis plus de vingt ans. Cette coopération a été réaffirmée par la signature le 11 décembre 2015 d’un mémorandum d’entente par les trois nations.

Dernière modification : 23/06/2016

Haut de page