Prix Franci@Innovazione [it]

Dans le cadre de son programme « innovation », l’Ambassade de France en Italie a organisé mardi 3 Février 2015, au Palais Farnèse, la cérémonie de remise de son prix Franci@Innovazione. Ce prix qui entre dans le cadre plus général de la « Young Entrepreneur Initiative » du Ministère des Affaires Étrangères et du Développement International, a été créé pour favoriser le développement de partenariats technologiques entre les jeunes innovateurs italiens et les acteurs de l’innovation en France.

JPEG

Catherine Colonna, Ambassadrice de France en Italie, et les représentants des six incubateurs nationaux partenaires ont remis officiellement aux six lauréats leur prix consistant en un séjour en France de cinq jours.

"La France de 2015 innove, la France invente l’avenir, et aujourd’hui, avec la remise de ce prix à 6 start-up italiennes, elle démontre sa volonté de cultiver les jeunes talents", a déclaré Madame l’Ambassadrice.

Elle a ensuite rappelé combien l’Italie et la France sont "pleinement conscientes du rôle de l’innovation sur leur croissance et leur compétitivité" et souligné la "nécessité de continuer à mettre les talents et la créativité au centre de notre action". Elle a également abordé "les efforts importants de la France pour promouvoir l’innovation sur son propre territoire." Deux exemples pertinents à cet égard ont été évoqués : la "French Tech", qui a augmenté le nombre et la qualité des start-ups nationales présentes à l’événement de référence mondiale, le Consumer Electronics Show de Las Vegas, , et le "Crédit d’Impôt Recherche", qui fait de la France l’un des pays les plus généreux pour les incitations fiscales en faveur de la Recherche et du Développement.
Le prix "Franci@Innovazione » est organisé par l’Ambassade de France en Italie avec le support du ministère français des Affaires Etrangères et du Développement International, de l’Association italienne PNICube, du cabinet Castaldi Mourre & Partners et des groupes Michelin et Altran.

Pour profiter de la présence de nombreux incubateurs français et italiens, une réunion d’échange s’est ensuite tenue à l’ambassade. La journée s’est conclue par une conférence, co-organisée avec l’Université de Rome La Sapienza, sur le système français de soutien à l’innovation et la formation des jeunes à la création de start-ups.

Les six projets gagnants du prix Franci@Innovazione, sélectionnés par les six incubateurs français partenaires,sont les suivants :

- iNANO sélectionné par l’incubateur Théogone (Toulouse) : activité de conseil et de fabrication de produits pré-industrialisés basés sur des enzymes immobilisées sur des nanoparticules pour le bio-nettoyage de surfaces lapidaires et la dermo-cosmétique.

- DRINK CUP, sélectionné par l’incubateur IncubAlliance (Paris) : nouveau concept de puits d’eau potable où l’espace entre le tube interne de l’alimentation en eau et le tube externe qui tient lieu de structure de confinement du puits est éliminé, évitant ainsi le contact entre l’eau et l’air qui favorise la prolifération d’organismes bactériens.

- ENVIRONMENTAL TECHNOLOGIES , sélectionné par l’incubateur INIZIA (Corse) : développement de matériau capable de lier et éliminer les polluants organiques dispersés dans l’eau. Ce matériau est constitué de particules de zéolithes naturelles revêtues d’un film de matériau organique (acides humiques) extrait de compost obtenu à partir du traitement des déchets humides urbains et agricoles.

- CARESILK, sélectionné par la Société d’Accélération du Transfert de Technologies Pulsalys (Lyon St Etienne) : matrices en fibroïne de soie avec des propriétés intrinsèques de régénération et antibactériennes pour le traitement de lésions et brûlures.

- PROBIOMEDICA, sélectionné par l’incubateur Agoranov (Paris) : capsules LED à avaler pour le traitement de l’infection par Helicobacter pylori. Cette capsule à usage thérapeutique bénéficie de la technologie consolidée des capsules endoscopiques à usage diagnostique, de volume identique à une pilule d’antibiotique et sans les effets secondaires des médicaments.

- SCENT sélectionné par l’incubateur Premice (Bourgogne) : outils de dépistage pour détecter la formation de tumeurs à travers l’analyse d’éventuelles variations dans la composition des gaz émis par le corps, marqueurs de possibles pathologies.

Dernière modification : 14/10/2015

Haut de page