Première impression 3D dans l’espace [it]

Mardi 2 février 2016 à 13h00, le « Portable Onboard Printer 3D » conçu et fabriqué par Altran, en coopération avec Thales Alenia Space et l’Institut Italien de Technologie (IIT), coordonné et parrainé par l’Agence spatiale italienne, a réalisé sa première production à bord de la Station Spatiale Internationale (ISS).

PNG

Cette expérience ouvre la voie à un futur système automatisé de fabrication additive à bord de l’ISS, qui permettra la production in situ d’objets utiles (objets nouveaux ou pièces de rechange) sans plus dépendre uniquement des missions d’approvisionnement depuis la terre. Les stations spatiales pourront ainsi disposer de capacités de production à la demande.

« Après deux ans de travail dédié à l’innovation et aux tests nous nous réjouissons que le "Portable Onboard Printer 3D" soit rentré aujourd’hui en production. La fabrication additive permet une avancée révolutionnaire sur Terre comme dans l’espace, avec d’excellents résultats à moindre coût, » déclare Marcel Patrignani, Directeur général d’Altran Italie.

L’expérience, qui a duré près d’une heure, consistait en une séance automatisée de production de petits objets en plastique. Le matériau utilisé est le PLA (acide polylactique), un plastique biocompatible et biodégradable issu de sources renouvelables. Extrudé en couches, il permet de réaliser des formes en 3D. L’objet fabriqué sera renvoyé sur Terre afin d’être comparé avec un objet géométriquement identique imprimé au Center for Space Human Robotics de l’Institut italien de technologie (CSHR– IIT).

L’expérience a été menée par Scott Kelly, un astronaute américain. Fort de trois missions précédentes Scott Kelly a été sélectionné en novembre 2012 pour une mission d’un an, à partir de mars 2015, à la Station spatiale internationale. Il est actuellement Commandant de la Station spatiale internationale au titre de cette mission.

(Source : Communiqué de presse Altran)

Dernière modification : 04/02/2016

Haut de page