Pourquoi investir en France ? [it]

Alors que la France est au 4e rang mondial pour les investissements internationaux et que l’Italie représente 18,1 Mds€ d’investissements en France et près de 80.000 emplois, l’ambassade de France et Business France Italia (l’agence qui regroupe désormais les activités de soutien à l’export et d’attraction des investissements étrangers) ont organisé le 30 septembre de 15h à 17h au Palais Farnèse une conférence qui abordait l’ensemble des aspects relatifs aux investissements étrangers en France, dans un contexte marqué par une forte politique publique pour le renforcement de l’attractivité du site France.

Sous l’égide de l’Ambassadrice de France en Italie, Catherine Colonna, la conférence a débuté par une présentation des réformes engagées, puis s’est poursuivie par le témoignage d’entreprises italiennes (BIO-On, Safe Bag, Granarolo) ayant fait le choix d’investir en France. Enfin un échange entre institutionnels (R. Basso, porte-parole du ministre de l’économie italien), investisseurs, économistes et experts du secteu, animé par le journaliste du Corriere della Sera Federico Fubini a eu lieu, pour porter un regard croisé entre la France et l’Italie, au moment où le gouvernement italien renforce également son action en faveur de l’attractivité.

Voir aussi

- Programme de la journée

Présentations

- Paul HUNSINGER, ministre-conseiller pour les affaires économiques, ambassade de france, (version it)
- Hervé POTTIER, Directeur Business France Invest
- Francesca SICA, Université Luiss “Guido Carli”, Économiste auprès de la
Confindustria

- Marco MUTINELLI, Université de Brescia

Fiches attractivités

A l’occasion de cette conférence, nous vous proposons de redécouvrir toutes les fiches attractivité publiés par Business France sur le site de l’ambassade :

  1. La France est attractive
  2. Pourquoi investir en France ?
  3. En finir avec les idées reçues
  4. Une économie innovante pour un écosystème économique porteur...
  5. Une France créatrice de talents
  6. Une fiscalité adaptée au service de la compétitivité et de l’investissement
  7. Le crédit d’impôt recherche (CIR)
  8. La France accueille les start-ups

Dernière modification : 15/11/2015

Haut de page