Percement de la deuxième galerie du Fréjus

La Société Française du Tunnel Routier de Fréjus (SFTRF), la SITAF (Società Italiana per il Traforo Autostradale del Frejus), les deux maitres d’ouvrage français et italien et la société RAZEL-BEC, ont achevé le percement de la galerie du Fréjus le 17 novembre dernier à 11h, côté Italie à Bardonnecchia, en présence entre autres du ministre des transports italien, Maurizio Lupi, et du ministre-conseiller de l’ambassade de France en Italie, Erkki Maillard.

Toutes les photos (c) Dominique Feintrenie

Cet ouvrage, long de près de 13 km et dont les travaux de gros œuvre seront achevés en 2016, est aujourd’hui le plus long tunnel routier souterrain en Europe. Les deux tunnels du Fréjus distants de 50 mètres environ sont reliés entre eux par 34 abris de sécurité de 100 m². La création de 9 by-pass carrossables permet aux équipes et engins de secours d’intervenir à partir de la galerie de sécurité. Les travaux incluent également la réalisation de 6 stations techniques et de 2 usines de ventilation, permettant la mise à niveau des équipements.

La réalisation de la galerie de sécurité du Tunnel de Fréjus, mis en service en 1980, s’inscrit dans le cadre de la mise en conformité avec la nouvelle réglementation de sécurité des tunnels routiers, qui a fait suite à l’incendie dans le tunnel du Mont-Blanc en 1999.

Le projet, initialement conçu comme une galerie de sécurité pour la seule circulation des moyens de secours et de maintenance, a évolué. Le 11 octobre 2012, la commission intergouvernementale exprime un avis favorable au projet de mise en circulation de la galerie de sécurité. Ainsi, à la suite de la fin des travaux, le tunnel du Fréjus deviendra un ouvrage à deux tubes unidirectionnels à une voie de circulation pour chaque sens de circulation. Le tunnel qui vient d’être percé sera celui qui reliera l’Italie à La France.

Reportage de Rete 7 TG

Dernière modification : 19/11/2014

Haut de page