Participation de la France à "EUNAVFOR Med" [it]

L’opération « EUNAVFOR Med » a été récemment lancée par les ministres de l’Union européenne afin de lutter contre les trafiquants de migrants dans le sud de la mer Méditerranée.

La France participe pleinement à la première phase de l’opération (surveillance et évaluation des réseaux de trafic d’êtres humains), décidée le 22 juin dans le cadre de la politique de sécurité et de défense commune :

- Plusieurs militaires français, dont le Contre-Amiral Hervé Bléjean, commandant adjoint de l’opération, ont rejoint l’Etat-major opératif d’EUNAVFOR, situé à Rome ainsi que l’état-major tactique, embarqué à bord du porte-aéronefs italien CAVOUR.

- la France a fourni sa première contribution opérationnelle le 3 juillet 2015 : un avion de surveillance maritime Falcon 50 de la Marine nationale a survolé la Méditerranée centrale à des fins de renseignement sur le trafic de migrants en Méditerranée. L’avion, en provenance de la base d’aéronautique navale de Lann Bihoué, dans le Morbihan, a décollé de la base d’aéronautique navale de Hyères à 10h locale. Un ravitaillement en carburant à Sigonnella, en Italie, lui a permis de réaliser un survol de trois heures au large de la Sicile. Le renseignement collecté a été transmis à l’état-major tactique de l’opération à bord du porte-aéronefs Cavour.

JPEG

Dernière modification : 31/07/2015

Haut de page