Succès de l’opération franco-italo-espagnole "GAZ AM"

Le Groupe d’Action Zonal Arc Méditerranéen (GAZ AM), sous l’autorité de Michel Cadot, préfet de la zone de défense et de sécurité Sud, a engagé le 20 novembre 2014, les forces de sécurité du ministère de l’Intérieur et associé les services des douanes, de la SNCF et les services de sécurités italiens et espagnols dans une opération d’envergure dont l’objectif principal est de lutter contre toutes les formes de trafic et de délinquance itinérante.

JPEG

Cette opération coordonnée par le général David Galtier, commandant la région de gendarmerie PACA et la zone sud, a porté sur :
- La route avec 315 points de contrôle ;
- Les transports aériens avec 14 services dans les aéroports et aérodromes ;
- La mer avec 21 services de contrôle en mer ;
- Le réseau ferroviaire avec 22 services de contrôle dans les gares et les trains.

En tout, 1900 agents étaient engagés sur ce dispositif. Les services de sécurités italiens et espagnols ont également été associés aux différents points de contrôle.

Le bilan en chiffres de cette opération :
- 11900 personnes contrôlées ;
- 40000 véhicules légers contrôlés ;
- 68 garages contrôlés ;
- 950 personnes contrôlées dans les trains ;
- 4838 personnes contrôlées en zone aéroportuaire ;
- 368 contrôles d’embarcations.

En tout, 363 personnes ont été interpellées pour :
- 181 infractions à la législation aux étrangers ;
- 29 infractions à la législation aux stupéfiants (11 Kg de cannabis ont été saisis par la douane à la Turbie) ;
- 5 infraction à la législation sur les armes ;
- 6 véhicules volés ;
- 8 mandats ;
- 75 délits routiers.

Les premiers enseignements retirés de cette opération qui a impliqué 10 départements ont été la qualité de la coopération internationale entre forces franco-italiennes et franco-espagnoles et les excellents résultats obtenus en matière de de lutte contre la délinquance.

Dernière modification : 21/11/2014

Haut de page