Le projet "Ambassade verte" [it]

Dans la perspective de la Conférence des Nations Unies « Paris Climat 2015 », l’Ambassade de France en Italie a lancé fin 2014 un projet innovant de réduction de son empreinte environnementale : le projet Ambassade verte.

La mobilisation de tous (Etats, organisations publiques et privées, individus), est en effet plus que jamais indispensable pour relever le défi de la COP21 : parvenir à un accord universel et contraignant pour limiter le réchauffement climatique à 2 degrés.

Identifier et mesurer les impacts environnementaux de l’ambassade

Le projet Ambassade se base sur un diagnostic global de ses impacts à travers deux études techniques :

- Un bilan énergétique réalisé par l’entreprise Edison afin d’évaluer par catégorie d’équipements les consommations énergétiques et identifier des axes d’intervention sur le volet de l’efficacité énergétique ;

- Un bilan carbone en partenariat avec l’ADEME, l’Agence française de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie.

PNG - 339.7 ko
Lancement du projet Ambassade verte en présence du parrain du projet, Nicolas Hulot. 15 décembre 2014.

Un plan d’action global pour réduire nos impacts

L’ambassade verte est une démarche globale et progressive qui montera en puissance tout au long de l’année 2015 : à l’issue du diagnostic complet de son empreinte environnementale, l’ambassade identifiera courant 2015 les mesures permettant de la réduire.

Le plan d’action concernera les domaines l’énergie, les transports, des déchets, des achats pour réduire à la fois nos émissions de gaz à effet de serre ainsi que les consommations d’énergie.

« Cette initiative s’inscrit dans la volonté de la France de contribuer concrètement aux objectifs de la COP21 » - Catherine Colonna.

Avant le plan d’action global, l’ambassade agit déjà

Rendre plus écologique le fonctionnement d’un palais du XVIe siècle accueillant près de 30 000 invités et visiteurs par an, c’est un grand défi que les membres de l’ambassade ont choisi de relever ensemble. L’ambassade a ainsi d’ores et déjà commencé à agir :

- un comité de pilotage où sont représentés tous les services se réunit chaque mois pour définir les priorités de l’action verte de l’ambassade. Il est mené par le numéro deux de l’ambassade, Erkki Maillard, et par la responsable du projet, Lucia Magnaud.

- Actions déjà réalisées :

  • Déchets : mise en place du tri sélectif, formation des agents au tri ;
  • Energie : inventaire précis de l’ensemble de nos équipements électriques (lumières ; climatisations etc.) ;
  • Mobilité : nomination d’un responsable de la mobilité, réalisation d’un questionnaire auprès des agents, réductions pour l’autopartage ;
  • Sensibilisation des agents : newsletter d’information mensuelle, guide des « Bons plans durables à Rome », projection de documentaires ou films comme « Planète Océan » réalisé par Yann Arthus-Bertrand et Michael Pitiot ;
  • Sensibilisation du public : organisation d’une conférence sur le défi climatique avec Luca Mercalli et Nicolas Hulot (15 décembre, plus de 250 participants) ;
  • Achats publics durables : création d’un groupe de travail interservices, achat de produits éco labélisés (papier, sacs) et local (cuisine).

Partenaires

JPEG JPEG

Contacter le responsable du projet


Envoyer un message
  • Civilité

Dernière modification : 16/07/2015

Haut de page