Le « Commandant Bouan » sauve 140 naufragés en détresse [it]

A la demande du centre de commandement international de l’agence FRONTEX (*) à Rome, le patrouilleur de haute mer (PHM) Commandant Bouan de la Marine nationale, qui a intégré le 2 septembre le dispositif naval et aérien de l’opération Triton (*), a procédé le 11 septembre au sauvetage décisif de 140 naufragés en détresse.

Ce sauvetage intervient une semaine après le sauvetage, samedi 5 septembre,de 327 naufragésà 400 milles nautiques de l’Italie, qui ont été ensuite débarqués dans le port de Tarente.

Pour mémoire : Face à un flux migratoire intense et à une situation humanitaire dégradée en Méditerranée centrale et dans le canal de Sicile, la France a répondu à l’appel du conseil européen du 23 avril 2015, visant à renforcer la présence de l’UE en mer. Du 27 avril au 21 mai, le patrouilleur de Haute mer Commandant Birot a
été mis à disposition de Frontex et engagé dans l’opération Triton (sauvetage de plus de 500 naufragés). Les remorqueurs de haute mer Malabar et Tenace avait été respectivement engagés en septembre 2014 et juillet 2015 dans l’opération Indalo entre l’Espagne et le Maroc. Face aux situations de détresse en mer, la marine,
avec ses équipages formés et entraînés, apporte des réponses opérationnelles, efficaces et concrètes.

(*)Agence européenne pour la gestion de la coopération opérationnelle aux frontières extérieures des Etats membres de l’Union
européenne. (*) Triton est le nom de l’opération dédiée à la surveillance et au sauvetage en mer entre le sud de l’Italie et le sud de Malte.

Dernière modification : 09/10/2015

Haut de page