La France attire les startups italiennes [it]

Le Consul général de France à Milan, Olivier Brochet, a remis lundi 15 décembre au nom de l’ambassadrice de France en Italie, Catherine Colonna, les prix Young Entrepreneur Initiative Franci@Innovazione à l’occasion de l’évènement StartupItalia ! Open Summit à Milan.

Ce prix récompense six startups sélectionnées dans le cadre du Prix National pour l’Innovation, partenaire du projet : Piezoskin, ERS Engineering, SWindErgy, iXem, LARIVOC, PEGVax. Elles pourront entrer en contact avec l’écosystème français, avec un séjour de 5 jours au sein de l’un des six incubateurs publics français partenaires du programme afin d’évaluer les possibilités de partenariats technologiques, voire d’incubation.

Convaincue qu’il faut aujourd’hui encourager les écosystèmes de startups à se parler, à collaborer, parce qu’aucune startup ne peut grandir si elle se limite à son pays de naissance, l’ambassade de France a lancé l’année dernière le prix Franci@Innovazione, financé par l’ambassade, le ministère des affaires étrangères et du développement international, et quatre sponsors privés (Castaldi Moure & Partners, L’Oréal R&D, Michelin et Altran).

La France a développé ces dernières années un terrain fertile pour la création et la croissance des startups, avec environ 40 mesures de soutien aux startups : incitations fiscales, financements directs, soutien à la création de structures d’accompagnement, simplification des procédures pour la création de l’entreprise. La France a aussi donné un nom, une marque, à son écosystème de startups : la French Tech. Cette politique cohésive et prévoyante porte aujourd’hui ses fruits. La seule ville de Paris compte plus de 4000 startups. De grands groupes tels que Cisco ou Microsoft ont récemment décidé d’investir dans les startups françaises parce qu’ils voient un écosystème qui marche bien.

Les 6 projets lauréats

Piezoskin  : La startup de l’Institut Italien de Technologies de Lecce a mis au point un dispositif, basé sur des matériaux piézoélectriques, pour la génération d’énergie électrique à partir de flux de fluides à basse intensité. Elle sera accueillie par le Centre Européen d’Entreprise et d’Innovation de la Haute-Garonne, Theogone.

ERS Engineering : La startup piémontaise propose un système de cogénération d’énergie, électrique et thermique, à travers l’utilisation de déchets agro-industriels et forestiers. Elle sera accueillie par Pulsalys, l’accélérateur de Lyon St-Etienne.

SWindErgy  : Le projet naît de l’observation du comportement des tiges des plantes qui, quand elles sont soumises à l’action du vent, se courbent pour dissiper l’énergie. Le système SWindErgy reproduit ce comportement pour produire de l’énergie électrique. Le porteur du projet sera accueilli par Incuballiance, l’incubateur Technologique du Campus Paris-Saclay.

iXem  : La startup, née d’une équipe de recherche du Politecnico de Turin, propose un système sans fil pour le contrôle des vignes basé sur des caméras haute résolution. Elle sera accueillie par Paris&Co, l’agence pour le développement économique et l’innovation de la Ville de Paris.

LARIVOC  : Le projet porte sur le développement d’un dispositif portable pour la réhabilitation de patients ayant subi une intervention chirurgicale aux cordes vocales et qui présentent de graves difficultés pour communiquer oralement. Le porteur du projet sera accueilli par l’incubateur parisien Agoranov.

PEGVax  : Le projet vise au développement de vaccins antitumoraux basés sur des virus génétiquement et chimiquement modifiés. Le porteur du projet sera accueilli par Premice, l’incubateur de Bourgogne.

Dernière modification : 14/12/2015

Haut de page