L’Académie de France à Rome fête ses 350 ans [it]

Le 11 février 2016, l’Académie de France à Rome – Villa Médicis a célébré son 350e anniversaire. Fondée en 1666 sous l’impulsion de Louis XIV, l’institution s’est depuis consacrée à l’accueil de générations d’artistes et de chercheurs.

Muriel Mayette-Holtz e Catherine Colonna
Piantagione pino Catherine Colonna e Yves Coppens
Piantagione pino Muriel Mayette-Holz
Catherine Colonna e Francesco Paolo Tronca
Tutti diritti reservati
Tutti diritti reservati
Tutti diritti reservati
Tutti diritti reservati

L’Ambassadrice Catherine Colonna a participé, aux côtés de la directrice de l’Académie de France à Rome, Muriel Mayette, aux célébrations du 11 février. Ce fut l’occasion pour elle d’adresser ses meilleurs vœux d’anniversaire à cette institution, symbole de l’importance du lien unissant la la ville de Rome à la Villa Médicis, avec laquelle l’ambassade de France travaille en lien étroit pour faire rayonner la culture française auprès du public italien.

A cette occasion, la Villa Médicis a ouvert ses portes au public les samedi 13 et dimanche 14 février pour un programme d’événements artistiques.

La création de l’Académie de France à Rome coïncide avec le début de la politique de grands travaux publics entreprise à la fin du XVIIe siècle par Louis XIV et qui donna lieu à la transformation du Louvre, des Tuileries et de Versailles. Fondée en 1666 avec le concours de Jean-Baptiste Colbert, Charles Le Brun et Gian Lorenzo Bernini, l’Académie accueillait les lauréats du Prix de Rome ainsi que les pensionnaires soutenus par des nobles de premier rang. Elle a hébergé des boursiers célèbres tels que Victor Baltard, l’architecte des Halles à Paris, Charles Garnier qui donna son nom à l’Opéra éponyme, des compositeurs comme Berlioz, Bizet, Gounod et Debussy ou encore des sculpteurs comme Carpeaux et David d’Angers. En 1961, André Malraux, alors ministre de la culture, nomma le peintre Balthus au poste de directeur de la Villa. La volonté commune de ces deux personnalités permit une profonde réforme de l’Académie.

Aujourd’hui, l’Académie de France à Rome participe aux échanges culturels et artistiques, organise des expositions, concerts, conventions et séminaires sur des thèmes liés à l’art, aux lettres et à l’histoire, jouant ainsi un rôle décisif dans la vie culturelle romaine et européenne.

Pour ses 350 ans, l’Académie a ouvert ses portes avec deux initiatives artistiques à entrée gratuite qui racontaient de manière inédite l’histoire de l’institution : les visites-spectacle par les artistes de la compagnie Délices DADA ainsi que le spectacle d’images et lumières du collectif Spectaculaires – Allumeurs d’images, qui a animé la façade interne de la Villa

En outre, à partir du 18 février, les jeudis de la Villa. Questions d’art, deviendront un rendez-vous hebdomadaire et gratuit pour rencontrer artistes et savants de tous les univers de la création.

Au cours de l’année, l’Académie de France à Rome rendra hommage au talent des pensionnaires à travers trois expositions.

Retrouvez le programme sur le site de la Villa

Dernière modification : 15/02/2016

Haut de page