Il y a cent ans sombrait le croiseur « Léon Gambetta »

Dans la nuit du 26 au 27avril 1915, engagé au cœur de la 1ère guerre mondiale face aux marines allemande et austro-hongroise, le croiseur Léon Gambetta, commandé par le capitaine de vaisseau André, est torpillé par deux fois par le sous-marin autrichien U.5 du commandant Von Trapp à l’entrée du canal d’Otrante.

JPEG

Le bâtiment coule en moins de 15 minutes. Un seul canot peut être mis à l’eau. Il est prévu pour 58 hommes, mais 111 marins parviennent à y prendre place, et comme le temps est beau, ils font route aussitôt vers la côte italienne. Il est 2 h du matin.
Le canot atteindra miraculeusement le village de Santa Maria di Leuca vers 8 heures du matin. L’alerte aussitôt donnée, de Tarente et de Brindisi, des torpilleurs italiens se portent sur les lieux du drame. Des près de 500 hommes qui se trouvaient à l’eau à minuit, ils ne retrouvent que 26 survivants supplémentaires épuisés.

Les marins furent, semble-t-il, extrêmement bien accueillis par la population locale. Selon un rapport du consul de France à Naples, « La population de ¬Brindisi a offert à nos marins des vins fins, des cigares et des cigarettes et une gerbe de fleurs aux couleurs italo-françaises ».

Le capitaine de vaisseau André et l’amiral Senes présents aussi à bord font partie des 684 morts parmi les 821 officiers et hommes d’équipage. Le « Leon Gambetta » repose aujourd’hui par 800 m de fond, à 15 nautiques au large du Cap de Santa Maria di Leuca.

Profitant de sa relâche opérationnelle au port de Brindisi et d’une patrouille au large du golfe de Tarente, les marins de l’aviso de la Marine Nationale « Commandant Birot » ont rendu hommage aux marins du croiseur « Léon Gambetta ». Le 16 avril, une délégation d’officiers s’est rendue à la chapelle dédiée aux marins du croiseur décédés, située dans le cimetière de Castrignagno del Capo.

JPEG - 17.9 ko
La délégation du « Birot » dans la chapelle de Castrignagno del Capo
JPEG - 322.8 ko
Dépôt de la gerbe du « commandant Birot » dans la chapelle

Le 18 avril, à la mer, sur la position de l’épave du Gambetta, une cérémonie réunissant l’équipage sur la plage arrière du bâtiment a permis d’honorer la mémoire des marins décédés en 1915.

Après la lecture de l’évocation historique, une minute de silence a été respectée avant la mise à l’eau d’une gerbe sur le lieu où repose l’épave du croiseur.

JPEG - 440.9 ko
L’équipage du « Birot » rassemblé plage arrière
JPEG - 302.9 ko
L’équipage fait face à la mer et observe une minute de recueillement
JPEG - 356.2 ko
Dépôt de gerbe à la mer

Dernière modification : 21/04/2015

Haut de page