France et Allemagne lancent un appel commun pour le climat [it]

A moins de 200 jours de la Conférence Paris Climat (COP 21), le Président de la République, François Hollande, s’est rendu à Berlin le mardi 19 mai 2015, à l’invitation de la Chancelière allemande Mme Angela Merkel pour coprésider la clôture de la 6ème édition du Dialogue de Petersberg sur le climat.

Il s’agit de la quatrième étape des discussions ministérielles depuis le début de l’année 2015, dédiées à la préparation du Sommet sur le climat. Dans cette réunion la France et l’Allemagne se sont fermement résolues à déployer tous les efforts en vue de parvenir, à la fin de l’année à Paris, à un accord de l’ONU sur le climat qui soit ambitieux, global et contraignant. Le Président français et la Chancelière allemande ont esquissé les contours d’un accord mondial sur le climat destiné à limiter le réchauffement de la planète à 2°C par rapport à l’ère préindustrielle. Dans leur appel, Angela Merkel et François Hollande ont demandé aux organismes privés et publics de contribuer au "Fonds vert" de l’Onu destiné à aider les pays en développement à financer la lutte contre le changement climatique. M. Hollande et Mme Merkel estiment qu’il faudra également renforcer la capacité des pays particulièrement vulnérables à faire face et à s’adapter aux risques et aux dégâts inévitables dus au changement climatique. Pour Laurent Fabius, un peu moins de 40 pays ont soumis leur contribution pour la COP 21, mais il est essentiel que chacun, à commencer par les pays riches, les publient avant la date limite du 30 octobre. « La communauté internationale n’a pas le droit d’échouer dans la lutte contre le réchauffement climatique ».

Dernière modification : 26/05/2015

Haut de page