Français en difficultés - Rôle du Consulat

A l’attention des Français de passage en difficultés en Italie

Ce que les services consulaires pourront faire pour vous venir en aide, et ce qu’ils ne pourront pas faire.

En cas de perte ou vol de documents d’identité ou de voyage, nous pourrons vous délivrer un laissez-passer vous permettant de regagner la France, voire un passeport temporaire dit d’urgence vous permettant de poursuivre votre voyage vers un pays tiers (cette délivrance sera d’autant plus rapide que vous aurez conservé photocopie de vos documents). A noter que le passeport d’urgence n’est délivré qu’à titre exceptionnel pour des motifs d’urgence définis sur la page internet du service public.
Nous ne pourrons pas intervenir pour faciliter votre entrée sur le territoire d’un pays tiers pour laquelle un visa est requis, auquel cas vous devrez vous adresser au consulat du pays dans lequel vous vous rendez.

En cas de perte ou vol de vos moyens de paiement, nous pourrons vous aider à faire opposition sur votre carte bancaire, et vous permettre de contacter toute personne, en France ou ailleurs, susceptible de vous faire parvenir de l’argent, mais nous ne pourrons pas vous donner ni vous prêter des fonds destinés à la poursuite de votre séjour.
Il est en conséquence hautement recommandé de vous assurer, avant votre voyage, de la disponibilité d’un répondant (famille ou ami).
Il est également fortement conseillé de souscrire à une assurance rapatriement.

Ces mises en garde s’adressent tout particulièrement aux personnes entreprenant un voyage cet été vers la Sardaigne ou la Sicile, où une présence consulaire permanente n’est pas assurée.

En cas d’arrestation, de détention ou toute implication dans une affaire judiciaire, nous pourrons vous communiquer les coordonnées d’avocats francophones, mais ne pourrons en aucun cas intervenir directement, sur le fond de l’affaire, auprès des autorités locales.

En cas de nécessité nous pourrons vous mettre en relation avec un médecin francophone, mais nous ne pourrons aucunement donner notre avis sur une décision d’ordre médical. Nous ne pourrons pas non plus, en cas d’hospitalisation, intervenir en vue que vous soit offert un meilleur traitement que celui offert aux autres patients. Il est rappelé la nécessité de souscrire à une assurance rapatriement.


Pour en savoir plus

Informations pratiques sur le site Conseils aux voyageurs

Dernière modification : 12/08/2016

Haut de page