Déclaration de Laurent Fabius à l’issue des négociations avec l’Iran à Genève (24 novembre 2013) [it]

JPEG
J. Kerry, S. Lavrov et L. Fabius (Photos : AFP/F. Coffrini)


Après des années de blocage, l’accord de Genève que nous venons de signer sur le nucléaire iranien est une avancée importante pour la sécurité et pour la paix. Cet accord confirme le droit de l’Iran à l’énergie nucléaire civil, mais il exclut totalement la possibilité d’accès au nucléaire militaire.

Le mécanisme prévoit un contrôle étroit et il faudra bien sûr être vigilant sur la mise en œuvre. Les discussions ont été longues, difficiles et vous avez vu que la France y a joué tout son rôle car nous voulions un accord solide. Au total, et c’est cela qui est essentiel, Genève constitue donc une première étape importante et même majeure.

http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/dossiers-pays/iran/question-nucleaire/article/declaration-de-laurent-fabius-a-l

JPEG

Le communiqué du président de la République

Le président de la République salue la conclusion des négociations de Genève sur le programme nucléaire iranien. L’accord intervenu respecte les exigences posées par la France en matière de stocks et d’enrichissement d’uranium, de suspension de la mise en service de nouvelles installations, de contrôle international.

Il constitue une étape vers l’arrêt du programme militaire nucléaire iranien, et donc vers la normalisation de nos relations avec l’Iran. La France continuera de se mobiliser pour parvenir à un accord final sur ce sujet. L’accord intérimaire adopté cette nuit représente un pas important dans la bonne direction.

Lire le plan d’action conjoint en...

JPEG

Dernière modification : 26/11/2013

Haut de page