Commémoration de l’armistice du 11 novembre 1918

La cérémonie de commémoration de l’armistice du 11 novembre 1918 s’est tenue, comme chaque année, au Sacrario dei Caduti, à côté de la Basilique Sant’ Ambrogio où plusieurs dizaines de soldats français reposent, aux côtés de leurs camarades italiens tombés au champ d’honneur.

La cérémonie a réuni une centaine de personnes dont le vice-Président du conseil municipal de Milan, le vice-préfet, le représentant de la questure, les commandants de l’armée de terre et de l’air en Lombardie, des Carabiniers de Lombardie et plusieurs officiers français en poste à l’Etat-major de l’OTAN à Solbiate Olona dont le Colonel Pascal Fouyet qui a dirigé la cérémonie militaire. Les Consuls généraux d’Algérie, Maroc, Tunisie, du Sénégal, du Burkina-Faso et de Côte d’Ivoire s’étaient joints à la communauté française pour rendre hommage aux soldats de métropole et des anciennes colonies françaises tombés pour la France. Les associations françaises étaient également représentées. La fanfare du commandement régional de l’armée de l’air a accompagné les différents moments de la cérémonie.

JPEG

Après le lever des couleurs, par les membres de l’association des anciens Légionnaires Aniel, et le dépôt de gerbe, des élèves français et italiens des lycées Stendhal et Leonardo Da Vinci (section Esabac) ont lu des lettres de soldats et évoqué la mémoire de jeunes tombés pour la patrie. Les représentants des cultes ont ensuite dit les prières pour les disparus.

Le consul général de France, Olivier Brochet, a conclu cette cérémonie en évoquant le centenaire de l’entrée en guerre de l’Italie, célébré cette année, le lourd tribut payé à la guerre par les jeunes de France, d’Italie et toute l’Europe et salué le travail accompli par les forces armées actuellement engagées dans des opérations de maintien de la paix et de lutte contre le terrorisme, de par le monde.

La manifestation s’est conclue avec un vin d’honneur à la caserne Garibaldi de la Police nationale, adjacente au mémorial.

Word - 20.4 ko
Discours du Consul général

Dernière modification : 13/11/2015

Haut de page