Chambre du cardinal [it]

Frise
Plafond sculpté par Sangallo
Armoirie Farnèse sculptée dans le plafond
De Volterra, Licorne exterminant les guerriers
Licorne exterminant les guerriers, détail
De Volterra, Dépeçage de Penthée par les Bacchantes
Dépeçage de Penthée par les Bacchantes, détail
De Volterra, Triomphe de Bacchus suivi de Silène sur âne
Triomphe de Bacchus, détail
De Volterra, Triomphe de Bacchus, détail
Cliquez pour agrandir

C’est sans doute Paul III qui commanda vers 1547 à Daniele della Volterra la décoration de cette chambre, achevée entre 1547 et 1620. Cette pièce a été la chambre du Cardinal Ranuccio, puis de son frère le "grand Cardinal" Alexandre qui y vécut les dernières années de sa vie. Les draperies peintes datent du XIXe siècle et elles remplacent sans doute de véritables draperies mentionnées dans l’inventaire de 1653.

JPEG - 406.2 ko
Armoirie Farnèse sculptée dans le plafond

Le décor prend la forme d’une double frise, placée sous les alvéoles du plafond en bois sculpté de Sangallo. Avec ses quinze compartiments octogonaux, il a en son centre un blason portant les armes de Pier Luigi Farnèse, fils de Paul III et père des deux cardinaux, Ranuccio et Alexandre.

JPEG - 225.8 ko
Triomphe de Bacchus, détail

La partie peinte comprend douze panneaux répartis sur les quatre murs, relatifs au mythe de Bacchus. C’est un double cycle qui célèbre la gloire des Farnèse et celle de l’Eglise : le premier illustre le thème de la Licorne, emblème des Farnèse, et le second, tout en traitant du triomphe de Bacchus, se nourrit des mêmes légendes, telle l’image de l’âne au front percé d’une flèche semblable à une corne.

Les stucs qui servent de cadres aux fresques, probablement de l’époque du Cardinal Odoardo, représentent tout un monde mouvementé de putti ailés soulevant les draperies dorées, entourés de lierres et de masques grotesques.

Dernière modification : 06/09/2012

Haut de page