Disparition d’Alexandre Grothendieck, mathématicien d’exception [it]

Alexandre Grothendieck, considéré comme l’un des plus grands mathématiciens du XXe siècle, s’est éteint à 86 ans, le 13 novembre dernier à Saint-Lizier en Ariège, près du village où il s’était retiré du monde depuis le début des années 90.

JPEG

Alexandre Grothendieck lors d’un séminaire à l’IHÉS

Crédit photo : IHÉS

Né à Berlin en 1928, ses parents rejoindront la France en 1933. Longtemps resté apatride, tout en vivant principalement en France, il obtient la nationalité française en 1971.

Alexandre Grothendieck laisse un héritage scientifique colossal et est considéré comme le refondateur de la géométrie algébrique. Il était connu pour son intuition extraordinaire et sa capacité de travail exceptionnelle. En 1966, la médaille Fields lui est décernée, mais il refuse pour des raisons politiques de se rendre à Moscou pour recevoir son prix.

Le nom d’Alexandre Grothendieck est également indéfectiblement lié à l’Institut des Hautes études Scientifiques qui a accueilli une partie de sa carrière. L’IHES parle aujourd’hui en ces mots : Alexandre Grothendieck a "fondé l’esprit de l’Institut. Ce niveau d’excellence qu’il a porté est depuis un atout majeur tout autant qu’une responsabilité pour l’Institut."

Dernière modification : 17/11/2014

Haut de page